Etats-Unis : sa maîtresse l’attaque en justice… car il n’a jamais voulu divorcer

M6 Info

Etats-Unis : sa maîtresse l’attaque en justice… car il n’a jamais voulu divorcer de sa femme

C’est bien connu, la justice américaine a l’habitude de voir passer pas mal de cas pour le moins… originaux. En témoigne cette histoire révélée par le « New York Post » : James Greenwald, un retraité de 88 ans, est poursuivi en justice par son ancienne maitresse, Theodora Lee Corsell, de vingt-deux ans sa cadette, car il n’a jamais voulu quitter sa femme.

Cette dernière, au courant de cette liaison extra-conjugale qui aura duré pendant six années, aurait dit à son mari qu’elle préférait encore « les voir six pieds sous terre » plutôt que de lui accorder le divorce. Ambiance.

Deux millions de dollars

N’ayant décidemment pas froid aux yeux, l’ancienne maîtresse de l’homme lui réclame pas moins de deux millions de dollars en guise de compensation, soit un peu plus de 1.7 million d'euros.

Pour appuyer sa demande, Theodora Lee Corsell affirme avoir aidé professionnellement son ex amant. Elle clame aussi que c’est grâce à elle qu’il a pu s’éloigner d’une ancienne conquête… qui elle lui réclamait trois millions de dollars.

« Je te dédommagerai »

Si l’on se fie aux déclarations de Theodora Lee Corsell, son amoureux de l’époque lui aurait déclaré : « Je te dois tout et je te dédommagerai ».

De son côté, l’avocat de James Greenwals a affirmé que son client ne quitterait pas sa femme tout en minimisant la portée de l’affaire. Nous voilà rassurés.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages