Etats-Unis : que risque Donald Trump après l'intrusion de ses partisans dans le Capitole ?

franceinfo
·1 min de lecture

Des images hallucinantes dans une démocratie. A Washington, des centaines de partisans de Donald Trump ont envahi, mercredi 6 janvier, le Capitole, juste après un discours enflammé de l'actuel président des Etats-Unis. "Nous n'abandonnerons jamais. Nous ne concéderons jamais" la défaite, a-t-il lancé à ses supporters. "Nous ne reprendrons jamais notre pays en étant faibles. (…) Vous devez être forts. Je sais que tout le monde ici marchera bientôt vers le Capitole, pour pacifiquement, patriotiquement faire entrer vos voix."

>> Etats-Unis : suivez en direct les réactions à l'intrusion au Capitole

Quelques minutes plus tard, les trumpistes ont fait irruption dans le siège du Parlement américain alors que le Congrès était en train de valider la victoire à la présidentielle du démocrate Joe Biden, qui entrera en fonction le 20 janvier 2021. Que risque Donald Trump pour ses propos ayant pu être interprétés comme un appel à la force ? Probablement pas grand-chose. Explications.

Etre poursuivi en justice : quasi-impossible, il bénéficie de l'immunité présidentielle

Dans le cadre de son mandat, Donald Trump bénéficie de l'immunité présidentielle. "Il ne peut pas être poursuivi puisqu'il est toujours en fonction, déclare à franceinfo Lauric Henneton, spécialiste des Etats-Unis, maître de conférences à l'université de Versailles (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi