Etats-Unis: rattrapé par des propos sexistes, l'animateur d'un célèbre jeu télévisé démissionne

·1 min de lecture
Mike Richards  - Capture d'écran / JEOPARDY PRODUCTIONS, INC.
Mike Richards - Capture d'écran / JEOPARDY PRODUCTIONS, INC.

Rattrapé par ses propos sexistes, le nouvel animateur d'un des jeux télévisés les plus populaires aux Etats-Unis, Jeopardy!, a démissionné vendredi. Neuf jours seulement après avoir été choisi pour ce poste envié.

Mike Richards, 46 ans, avait été sélectionné pour remplacer Alex Trebek, mort d'un cancer l'an dernier après avoir animé l'émission sans discontinuer depuis 1984. Quelques jours seulement après l'annonce de sa nomination par Sony Pictures Television (et avant même qu'il ait commencé à animer Jeopardy!), il s'est retrouvé au coeur d'une polémique liée à des commentaires méprisants sur ses co-animatrices et les femmes en général, prononcés voici huit ans dans l'un de ses podcasts.

"Je suis affligé que ces incidents et commentaires passés aient jeté une ombre sur Jeopardy! alors que nous entamons un nouveau chapitre", a déclaré Richards dans un message à l'équipe du jeu.

Qui pour le remplacer?

Estimant que persister à vouloir animer l'émission "ne serait pas une bonne chose", il a annoncé sa démission "avec effet immédiat" de son rôle d'animateur.

"Nous avons été surpris cette semaine de découvrir le podcast de Mike en 2013/2014 et le langage insultant qu'il a utilisé par le passé", a réagi un porte-parole de Sony Pictures Television, indiquant que Mike Richards continuerait à faire partie de l'équipe de production de Jeopardy!.

Son remplaçant aux commandes de l'émission, suivie quotidiennement par environ dix millions de téléspectateurs, n'était pas encore connu vendredi.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles