Etats-Unis: Des résultats d'élection serrés en Floride et en Géorgie

ETATS-UNIS - En Floride, la loi veut que si moins de 0,5 point sépare les deux finalistes, un nouveau dépouillement soit automatiquement ordonné…

ETATS-UNIS - En Floride, la loi veut que si moins de 0,5 point sépare les deux finalistes, un nouveau dépouillement soit automatiquement ordonné…

Il faudra sûrement recompter ! Deux scrutins majeurs en Floride semblaient jeudi promis à un nouveau dépouillement tant

le résultat des élections de mardi restait serré, tandis que dans la Géorgie voisine, la première candidate noire au poste de gouverneur refusait de concéder la défaite.

En Floride, la loi veut que si moins de 0,5 point sépare les deux finalistes, un nouveau dépouillement soit automatiquement ordonné. Et si cette marge tombe sous 0,25 point, alors le nouveau dépouillement doit être fait à la main. Une méthode laborieuse devenue célèbre dans le monde entier lors du dépouillement contesté de la présidentielle américaine en 2000. Or le sénateur démocrate sortant, Bill Nelson, n’arrive que 0,22 point derrière le républicain Rick Scott (49,89 % contre 50,11 %), qui a été déclaré vainqueur. Mais des bulletins doivent encore être dépouillés.

49,15 % des voix, contre 49,62 %

« Compte tenu de la taille de la Floride, nous estimons que les résultats de l’élection sont inconnus et nécessitent un nouveau dépouillement », a déclaré mercredi soir un avocat de la campagne de Bill Nelson, Marc Elias. Après avoir dans un premier temps concédé sa défaite, le candidat démocrate au poste de gouverneur de la Floride, Andrew Gillum, a lui souligné jeudi, à travers sa porte-parole, « qu’il reste beaucoup plus de bulletins non dépouillés que ce qui avait été annoncé au départ ».

Il affiche pour l’instant 49,15 % des voix, contre 49,62 % pour son rival républicain Ron De (...)
Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
«Midterms» américaines: «Trump parle de victoire, mais doit s’attendre à deux années très pénibles»
VIDEO. «Midterms» américaines: Victoire des démocrates à la Chambre et des républicains au Sénat, Trump limite la casse
«Midterms» américaines: Un électeur fait une crise cardiaque au bureau de vote