Etats-Unis: les républicains s'attaquent à l'avortement à la Chambre des représentants

Les représentants républicains autour de leur nouveau leader, Kevin McCarthy.  - CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA
Les représentants républicains autour de leur nouveau leader, Kevin McCarthy. - CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

La Chambre américaine des représentants, contrôlée depuis peu par les républicains, doit adopter mercredi deux textes anti-avortement, à la portée largement symbolique.

L'administration Biden prise à partie

La première résolution condamne les attaques menées contre les "établissements, les associations et les églises pro-avortement". Le texte vise particulièrement les actes de violence ayant eu lieu à partir du 2 mai 2022, quand une fuite a révélé que la Cour suprême des Etats-Unis prévoyait de dynamiter prochainement le droit à l'avortement. La résolution accuse entre autres "l'administration Biden de ne pas avoir pris de mesures pour répondre à ces attaques radicales".

Le deuxième texte soumis au vote des élus mercredi exige des médecins présents durant un avortement "de prodiguer les soins appropriés" pour essayer de "sauver" le foetus avorté.

"Stratégie de manipulation"

L'organisation de planning familial Planned Parenthood a vivement critiqué le texte qui "n'est rien d'autre qu'une stratégie de manipulation par la peur visant à stigmatiser l'avortement".

La portée de ces deux textes est toutefois limitée car même s'ils étaient adoptés à la Chambre, ils n'auraient aucune chance de passer l'étape du Sénat dont les démocrates gardent le contrôle.

Article original publié sur BFMTV.com