Etats-Unis : pour sa réforme électorale, Biden soutient le droit de vote des minorités

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Joe Biden
    Joe Biden
    46e président des États-Unis d'Amérique

Quand il a été élu, Joe Biden promettait un consensus avec les Républicains sur des grandes réformes, l’immigration, l’emploi , l’environnement, etc. Lui, au moins, après 40 ans vissé à son siège de Sénateur, connaissait les arcanes du Congrès, pas comme ce Trump venu de New York qui allait, disait-il, mettre un terme à la politique de division à Washington.

Biden joue son va-tout

La vieillesse n’est pas forcément un naufrage, cela peut-être une pataugeoire. Depuis un an, Joe Biden patauge au Congrès. Il a fallu une procédure simplifiée pour faire passer en urgence son plan de relance. Il vient d’échouer à faire adopter sa grande réforme des infrastructures. Et il joue son va-tout politique, avec cette réforme électorale.

>> Retrouvez l'édito international tous les matins à 7h17 sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

De quoi s’agit il ? D’uniformiser les règles de vote dans les cinquante états. La Maison Blanche accuse les Etats du sud de comploter pour dissuader les minorités de voter.

Par exemple, des gouverneurs veulent interdire la distribution de boissons ou de repas gratuits dans les files d’attente des bureaux de vote. Joe Biden s’y oppose. D’autres voudraient que l’électeur présente une pièce d’identité avec une photographie. Biden s’en indigne. Il y en a aussi qui veulent limiter le vote par correspondance ou le vote anticipé, au prétexte qu’après la "zoubia" des recomptages en l’an 2000, puis la contestation fiévreuse du résultat l’an dernier, il e...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles