Aux Etats-Unis, le procès du mystérieux meurtre de Tara, reine de beauté et professeure adorée

Elliott Minor/AP/SIPA

La sélection du jury pour le procès de Ryan Duke a débuté en Géorgie, aux Etats-Unis. L’Américain est accusé d’avoir tué Tara Grinstead, une professeure de lycée aimée de tous.

Tara Grinstead a mystérieusement disparu en 2005. Cette ancienne reine de beauté, devenue une professeure particulièrement appréciée d’un lycée d’Ocilla, en Géorgie, aux Etats-Unis, s’est volatilisée sans laisser de traces, le 22 octobre, après une soirée. Dans un premier temps, les autorités ont enquêté sur une classique histoire de disparition, avant d’établir que la jeune femme avait en réalité été victime d’un homicide. Mais son corps n’a jamais été retrouvé, rendant plus difficile la clôture de ce dossier.

Deux hommes ont cependant été arrêtés. Le premier Bo Dukes, a été condamné en 2019 à 25 ans de prison pour avoir participé à l’organisation du meurtre. Le deuxième, Ryan Alexander Duke, 36 ans, va être prochainement jugé. La sélection du jury vient de débuter, rapporte Fox News . A l’époque des faits qui lui sont reprochés, il était âgé de 21 ans. Quelques années plus tôt, il avait obtenu son baccalauréat dans l’établissement où la victime enseignait l’Histoire. Deux jours après la disparition de la professeure, la police s’était rendue chez elle. Les agents avaient alors retrouvé sa voiture dans l’allée et son téléphone en train de charger. Les vêtements qu’elle venait de porter durant sa soirée entre amis se trouvaient par terre, sur le sol de sa chambre. Une horloge et une lampe cassée avaient également été découvertes.

Un suspect très bavard

La voiture de la jeune femme de 30 ans, elle aussi, avait été fouillée. La police l’avait trouvée ouverte, 100 dollars toujours intacts dans la boîte à gants. Le siège du conducteur avait en revanche été poussé presque complètement vers l'arrière, indiquant selon les autorités que quelqu'un d'autre que l'enseignante avait conduit son véhicule pour la dernière fois. Il y(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles