Etats-Unis : privé de son compte Twitter, Donald Trump a-t-il un avenir politique?

·1 min de lecture

Plus de quatre ans à rythmer l'actualité à coups de tweets, et puis plus rien. Depuis un mois et demi, Donald Trump n'a plus accès aux principaux réseaux sociaux. Twitter, grâce auquel l'ancien président parlait en direct à 88 millions d'abonnés, a suspendu son compte de façon permanente, l'accusant d'avoir incité ses partisans aux violences du 6 janvier contre le Capitole. Il y a quelques jours, le réseau social a fermé la porte à un assouplissement de cette mesure inédite : "Nos politiques ne permettent pas aux gens de revenir" après avoir été exclus, a précisé Ned Segal, le directeur financier de Twitter.

Lire aussi - Etats-Unis : ce que nous apprennent les insurgés du Capitole sur l'électorat de Donald Trump

Donald Trump ne peut pas non plus utiliser Facebook, où il comptait plus de 30 millions d'abonnés. Le conseil de surveillance indépendant du groupe (Facebook Oversight Board) doit rendre une décision définitive d'ici à mi-avril mais la pression s'intensifie sur le réseau social pour qu'il ne permette pas au milliardaire de retrouver l'accès à ses comptes Facebook et Instagram (également propriété du groupe). Fin janvier, la direction de YouTube a elle aussi prolongé indéfiniment la suspension du compte de Donald Trump.

Acquitté par le Sénat lors de son deuxième procès en destitution, l'ex-président a prouvé qu'il conservait encore une influence majeure au sein des républicains. A ce titre, il peut nourrir des ambitions pour la prochaine présidentielle, mais privé de s...


Lire la suite sur LeJDD