Etats-Unis: pour la première fois, une femme a exercé temporairement les fonctions présidentielles

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Kamala Harris s'exprime lors d'un sommet des nations tribales dans l'auditorium de la cour sud de l'Eisenhower Executive Office Building, à côté de la Maison Blanche, à Washington, DC, le 16 novembre 2021. - Brendan Smialowski / AFP
Kamala Harris s'exprime lors d'un sommet des nations tribales dans l'auditorium de la cour sud de l'Eisenhower Executive Office Building, à côté de la Maison Blanche, à Washington, DC, le 16 novembre 2021. - Brendan Smialowski / AFP

C'est un nouveau plafond de verre qui a été (très brièvement) brisé par Kamala Harris. Alors qu'elle est la première femme noire vice-présidente des Etats-Unis, l'ex-procureure de Californie est devenue la première femme à exercer les pouvoirs présidentiels dans le pays.

Kamala Harris s'est, en effet, vue transférer les pouvoirs de Joe Biden, pendant que celui-ci était sous anesthésie pour une coloscopie de routine ce vendredi, a annoncé la Maison Blanche. Une procédure prévue par la Constitution américaine.

876450610001_6282773620001

Ce faisant, Kamala Harris est devenue la troisième personne et la première femme de l'histoire des États-Unis à occuper le poste de président par intérim.

La cinquantenaire a finalement retrouvé son poste de vice-présidente à 16h35, heure à laquelle Joe Biden a récupéré ses prérogatives présidentielles, ce vendredi.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles