Etats-Unis : pourquoi l'accord sur le budget n'est pas une bonne affaire pour Donald Trump

franceinfo avec AFP et Reuters
Etats-Unis : pourquoi l'accord sur le budget n'est pas une bonne affaire pour Donald Trump

Les Etats-Unis ne seront pas paralysés. En tout cas pas tout de suite. Dimanche 30 avril, les élus du Congrès américain ont éloigné le spectre de "shutdown", c'est-à-dire l'arrêt des financements des agences fédérales. Les négociateurs sont en effet parvenus à un accord pour assurer le financement du gouvernement jusqu'au terme de l'exercice fiscal en cours, le 30 septembre prochain.

La Chambre des représentants et le Sénat devraient voter en faveur de l'accord d'ici vendredi, puis le transmettre à Donald Trump pour signature. Pourtant, le président américain n'a pas de quoi se réjouir. Nombre de ses réformes, à commencer par son emblématique mur à la frontière avec le Mexique, ne seront pas financées.

Parce qu'il n'y a aucun financement pour le mur

La nouvelle loi budgétaire comprend une somme de 1,5 milliard de dollars pour améliorer la sécurité aux frontières, notamment en finançant de nouvelles technologies ou en réparant des infrastructures existantes. Mais, aucun financement n'est prévu pour le projet du mur entre le Mexique et les Etats-Unis. C'était pourtant la proposition la plus symbolique du magnat de l'immobilier : édifier un mur de 1 600 kilomètres le long d'une partie de la frontière mexicaine pour stopper l'immigration illégale, en assurant que Mexico paierait la fracture.

Donald Trump s'est heurté au réel. Depuis quelques jours, il n'est déjà plus question de contraindre le Mexique à payer. En tout cas pas dans l'immédiat.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages