États-Unis : la police tire sur une femme noire, enceinte et désarmée au cours d’un vol de voiture

La police tire 5 balles sur une femme noire, enceinte et désarmée - Capture d'écran / YouTube (Capture d'écran / YouTube)

Dans la nuit du vendredi 27 mai, la police du Kansas a tiré cinq balles sur une femme noire au cours d’une intervention liée à un vol de voiture. Une femme présente sur les lieux a filmé la scène et affirme que la victime était désarmée et enceinte.

Nouvelle scène de violence policière aux États-Unis. La police de Kansas City a en effet tiré cinq balles sur une femme noire de 26 ans, Leonna Hale, au cours d’une intervention liée à un vol de voiture, rapporte le site du New York Post. D’après un témoin qui a filmé la scène, elle était clairement désarmée et refusait de s'allonger sur le sol parce qu’elle était enceinte.

Les faits se déroulent dans la soirée du 27 mai dernier dans la ville de Kansas City, dans l'État américain éponyme. Ce soir-là, la police de la ville intervient sur ce qu’elle dit être un vol de voiture à main armée. Lorsque les policiers coincent le véhicule volé, l’homme qui est au volant s’enfuit. Une femme nommée Leonna Hale, également présente dans la voiture, tente elle aussi de prendre le large alors que les policiers la braquent avec leurs armes. Ils font feu à cinq reprises et la blessent grièvement, avant de lui passer les menottes.

Le reportage du journal local sur le décès de Leonna Hale (en anglais)

Enceinte et désarmée

Pourtant, d’après une passante qui a filmé la scène, la voleuse présumée avait les mains en l’air et avait clairement indiqué qu’elle n’avait pas d’arme sur elle. Elle aurait même précisé qu’il y avait une arme dans la voiture mais pas sur elle, ce que la police a confirmé plus tard. Pire encore, la victime aurait clairement exprimé qu’elle ne pouvait pas s’allonger comme le demandait les policiers à cause de sa grossesse en cours. Ce qui n’a pourtant pas empêché les agents d’ouvrir le feu, à cinq reprises.

"Elle allait coopérer, elle avait peur, elle a couru et ils lui ont tiré dessus… Ce n’est pas juste !", a raconté la femme qui a filmé la scène et qui est uniquement identifiée sous le nom de Shédanja. Et d’ajouter : "Elle n’avait même pas un bâton à la main". Une enquête a été ouverte pour éclairer les circonstances de cette affaire, elle est dirigée par la Missouri State Highway Patrol.

VIDÉO - Manifestation contre le racisme et les violences policières en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles