Aux Etats-Unis, la pandémie plonge des mères célibataires dans la pauvreté

Lorsque la pandémie de coronavirus a fait fermer des restaurants en Californie, Aleida Ramirez a perdu son emploi de serveuse, la plongeant - comme beaucoup d'autres mères célibataires - dans un cercle vicieux de pauvreté, de factures impayées et de dépendance à l'égard des banques alimentaires. Marisol Gonzales et Maria Lara ont connu des difficultés similaires à l'autre bout du pays, à New York et Washington. La pandémie a été particulièrement dure pour les femmes qui travaillent dans le secteur des services, paralysé par la crise économique due au Covid-19.