Etats-Unis : avec la nomination d'une femme noire, Biden relance sa présidence

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les États-Unis auront bientôt un nouveau membre à la Cour Suprême. Stephen Breyer, le doyen de l’institution, a en effet annoncé son retrait. Joe Biden pourra donc nommer dans les prochaines semaines son remplaçant, ou plutôt sa remplaçante. Car le président américain a confirmé qu’il allait respecter l’une de ses promesses de campagne et nommer la première femme noire à la Cour Suprême . Une nomination qui pourrait par la même occasion relancer sa présidence et lui faire gagner en popularité, alors que les sondages ne lui sont pas vraiment favorables.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Il est en effet grand temps de nommer une Afro-américaine à la Cour suprême, dit Joe Biden, qui proposera donc un nom d'ici fin février. Une nomination très attendue par l'électorat afro-américain, qui l'a massivement porté lors de la primaire démocrate et dans la course à la Maison-Blanche.

Une assurance pour les démocrates

La favorite s'appelle Angie Brown Jackson, elle a 51 ans et vient d'être nommée par Joe Biden dans l'une des juridictions les plus puissantes du pays : la Cour d'appel fédérale de Washington. La future juge rejoindra trois autres femmes qui siègent déjà à la Cour suprême. Mais elle ne viendra pas bousculer le rapport de force idéologique de l'institution, toujours dominée par six juges conservateurs, dont les trois derniers ont été nommés par Donald Trump.

LIRE AUSSI - Un an à la Maison-Blanche : quel bilan pour Joe Biden ?

Angie Bro...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles