Etats-Unis : le ministère de la Justice va poursuivre le géant de la distribution Walmart, accusé d'avoir alimenté la crise des opiacés

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Le ministère américain de la Justice va poursuivre le géant de la distribution Walmart, l'accusant d'avoir alimenté la crise des opiacés dans le pays. Le département demande "des sanctions au civil qui pourraient se solder en milliards de dollars", indique-t-il dans un communiqué, mardi 22 décembre. La dépendance aux médicaments opiacés a fait près de 450 000 morts aux Etats-Unis entre 1999 et 2018, selon les dernières estimations des centres de prévention des maladies.

Le ministère affirme que Walmart "a distribué illégalement des substances réglementées et sous ordonnance au plus fort de la crise des opiacés" dans les pharmacies que le groupe exploite à travers les Etats-Unis. "Etant l'une des plus grandes chaînes de pharmacie et l'un des plus grands distributeurs de médicaments du pays, Walmart avait la responsabilité et les moyens d'aider à prévenir le détournement d'opiacés, a estimé Jeffrey Bossert Clark, procureur général adjoint par intérim, cité dans le communiqué. Au lieu de cela, et pendant des années, [le groupe] a fait le contraire : accepter des milliers d'ordonnances invalides dans ses pharmacies et omettre de signaler les (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi