Etats-Unis : des millions de chômeurs privés d'allocations

·1 min de lecture

Rogner sur la nourriture, piocher dans l'épargne retraite, ou même quitter définitivement le marché du travail : des choix difficiles attendent des millions d'Américains qui, à partir de lundi, n'auront plus droit au chômage, en pleine vague du variant Delta. "Je ne sais absolument pas comment nous allons survivre, avec le seul salaire de ma fille", s'inquiète Deborah Lee, infirmière préleveuse en laboratoire, au chômage. Elle vit dans l'Arizona avec sa fille et ses trois petites-filles.

Le 6 septembre expire aux Etats-Unis un dispositif en place depuis le printemps 2020, qui permettait à un plus grand nombre de personnes sans emploi, par exemple également des travailleurs indépendants, de toucher des indemnités plus élevées, et surtout pendant une durée plus longue. Fin mars 2020, la pandémie avait détruit 20 millions d'emplois en quelques semaines. Le Congrès et l'administration Trump avaient alors mis en place ces mesures, que Joe Biden avait prolongées une dernière fois peu après son arrivée à la Maison Blanche. Elles expirent alors que de nombreux Américains n'ont pas travaillé depuis un an et demi.

>> A lire aussi - Faut-il craindre une envolée des taux d’intérêt aux Etats-Unis ?

Ces aides ont permis aux Etats-Unis d'éviter de sombrer dans une crise économique et sociale encore plus profonde. Mais elles ont été accusées, ces derniers mois, de décourager le retour au travail, au moment où les employeurs, eux, ne parviennent pas à embaucher autant que nécessaire, notamment (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le plan secret pour la mort de la reine Elizabeth II révélé
6.000 dollars le test PCR, un voyage de noces très coûteux
Elisabeth Borne pointe des rémunérations "pas à la hauteur" dans certains secteurs dont l'hôtellerie-restauration
SNCF : les policiers vont pouvoir voyager gratuitement à partir de 2022
Covid-19 : les centres de vaccination landais confrontés à une suspicieuse vague de désistements

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles