États-Unis : des millions de chômeurs perdent leurs allocations spéciales Covid-19

·1 min de lecture

Les allocations chômage spéciales Covid-19 s’arrêtent ce lundi 6 septembre aux Etats-Unis. Mise en place au début de la pandémie, cette mesure concernait 7,5 millions de personnes qui pourraient se retrouver dans des situations financières difficiles.

Avec notre correspondante à New York, Loubna Anaki

Depuis plusieurs semaines, certains élus estiment qu’elles découragent le retour au travail alors que les employeurs ont du mal à recruter. Les allocations chômage expirent ce lundi.

Cela signifie que 7 millions et demi d’Américains ne vont plus toucher les 300 dollars hebdomadaires qu’ils recevaient en plus de leurs allocations habituelles. Le dispositif avait été mis en place par Donald Trump en mars 2020 et prolongé par Joe Biden à son arrivée à la Maison Blanche.

Si certains voient en la fin des allocations un moyen de relancer le marché du travail, d’autres estiment que cela va obliger les chômeurs à être moins regardants sur les emplois et les salaires proposés.

Certaines associations estiment également que cela pourrait mettre des familles en difficulté financière, alors que la crise sanitaire continue avec le variant Delta.

D’ailleurs, le président Biden a appelé certains Etats à utiliser les fonds d’aide versés par l’Etat fédéral pour remplacer ces allocations et soutenir les Américains les plus en difficulté.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles