États-Unis : une mère attaque un puma à coups de poing pour sauver son fils de 5 ans

·2 min de lecture
Une mère a sauvé son fils de 5 ans en frappant un puma à mains nues

Jeudi dernier, un petit garçon de 5 ans a été attaqué et traîné sur 45 mètres par un puma alors qu’il jouait dans son jardin en Californie du Sud. Sa mère a frappé l’animal à coups de poing pour le faire fuir.

Scène surréaliste dans la ville de Calabasas, en Californie. Un enfant de 5 ans a été attaqué par un puma alors qu’il jouait tranquillement dans son jardin, rapporte Sud-Ouest relayant une information du Guardian. La mère du petit garçon est intervenue et a réussi à faire fuir l’animal sauvage en le frappant à coups de poing.

Vidéo. Ils aperçoivent un puma sur un iceberg pendant une croisière

L’histoire commence lorsqu’un puma, aussi appelé lion des montagnes aux États-Unis, s’introduit dans le jardin d’une maison de Calabasas, dans le sud de la Californie. Sans raison apparente, l’animal se jette sur le petit garçon de 5 ans qui y joue, puis le traîne sur près de 45 mètres. Alertée par les hurlements de son fils, sa mère jaillit hors de la maison et se jette sur le puma de 30 kilos. Faute de mieux, elle le frappe à grands coups de poing jusqu’à le faire fuir loin de la maison.

L’enfant en sécurité, l’animal tué

Le prédateur éloigné, les parents de la petite victime l’emmène immédiatement à l’hôpital le plus proche. Bien que touché à la tête et la poitrine, il se trouve désormais dans un état stable. Pendant ce temps, les services vétérinaires se sont rendus à proximité de la maison pour identifier l’animal à l’origine de l’attaque. Sur place, l’un des officiers repère rapidement un puma caché dans des buissons, sifflant et les oreilles en arrière. Il ouvre alors le feu.

“En raison de son comportement et de la proximité de l’attaque et pour protéger la sécurité publique, il a tiré et l’a tué”, ont expliqué les autorités locales dans un communiqué de presse. Une réaction que l’on pourrait juger rapide mais qui a été légitimée par des tests ADN réalisés a posteriori. Ces derniers ont montré qu’il s’agissait bien de l’animal ayant attaqué l’enfant. Un autre puma avait en effet été repéré dans la région quelques temps auparavant.

Véritable héroïne ayant sauvé son jeune fils d’une mort atroce, la mère de famille a été encensé par Patrick Foy, le porte-parole du département de la pêche et de la vie sauvage : “Le véritable héros de cette histoire est sa mère parce qu’elle a absolument sauvé la vie de son fils.”

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles