Les Etats-Unis maintiendront “des centaines de sanctions” sur l’Iran même en cas d’accord sur le nucléaire !

·1 min de lecture

Le torchon risque de continuer à brûler entre l'Iran et les Etats-Unis... Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a indiqué lors d'une audition parlementaire à Washington que si les négociations indirectes en cours depuis deux mois à Vienne devaient porter leurs fruits, "notre responsabilité" serait de "lever les sanctions qui sont en contradiction" avec l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien, mais que Washington va "résolument maintenir les sanctions qui ne sont pas en contradiction avec lui, qui concernent les nombreux comportements néfastes de l'Iran dans toute une série de domaines" !

"Je prévois que, même en cas de retour au respect de l'accord, des centaines de sanctions resteront en vigueur, y compris des sanctions imposées par l'administration Trump, si elles ne sont pas en contradiction avec l'accord. Elle resteront en vigueur jusqu'à ce que l'Iran change de comportement", a-t-il insisté. Il ne s'est toutefois pas engagé à préserver les mesures punitives visant la Banque centrale de l'Iran et le secteur pétrolier, comme le lui demandait une sénatrice. Grâce à l'accord conclu en 2015 à Vienne avec les grandes puissances (Etats-Unis, Chine, Russie, Allemagne, France, Royaume-Uni), Téhéran avait bénéficié d'une levée des sanctions économiques internationales en échange de l'engagement, soumis à une stricte surveillance, à ne pas se doter de la bombe atomique.

>> A lire aussi - L'armée iranienne peut-elle vraiment menacer les États-Unis ?

Mais l'ex-président (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cuba en grande difficulté, plombé par un déficit public abyssal
Allemagne : après le choc du Covid-19 sur la croissance, celui des pénuries ?
Croissance : les pays riches et des économies pauvres vont faire le grand écart, alerte la Banque mondiale
Face aux cyberattaques, les grandes puissances déclarent la guerre aux hackers
La Chine profite de la crise du Covid pour accroître la pression militaire sur la Malaisie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles