Etats-Unis : ce que l'on sait de l'attaque dans laquelle un policier est mort, près du Capitole, à Washington

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Une nouvelle attaque aux abords du Capitole a eu lieu vendredi 2 avril, à Washington (Etats-Unis). Un jeune homme a précipité sa voiture sur des policiers, tuant un agent et en blessant un autre, avant d'être abattu. Le président Joe Biden s'est dit "dévasté" par cet acte, qui survient près de trois mois après l'assaut meurtrier du siège du Congrès.

Une attaque à la voiture bélier

Vendredi, à la mi-journée, un conducteur a précipité une berline bleue sur des agents de la police du Capitole. "Le suspect a percuté deux de nos agents avec sa voiture", puis a heurté une barrière, a expliqué la cheffe de la police du Capitole à Washington, Yogananda Pittman. Le Capitole a été placé en alerte pendant quelques heures et la garde nationale a été déployée. Les services de police ont levé le dispositif une fois la sécurité du périmètre établie, en fin d'après-midi. Le véhicule a également été retiré dans la journée, après de premières constatations effectuées par les enquêteurs.

L'enceinte du Capitole avait été placée sous très haute protection, après l'assaut du 6 janvier, mais les barrières de sécurité avaient été retirées récemment. Un périmètre restreint restait en place, resserré autour du bâtiment qui abrite le Congrès. Les élus, en vacances parlementaires pour une semaine, n'étaient pas présents sur les lieux. Cependant, certains membres de leurs équipes, des employés, des journalistes et des policiers étaient sur place et ont assisté à l'attaque.

Un policier a succombé à ses (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi