Les Etats-Unis limitent les voyages et les transferts d'argent vers Cuba

franceinfo avec AFP
Ces mesures s'ajoutent à la réactivation à partir du 2 mai d'une loi ouvrant la voie à des milliers d'actions en justice contre des entreprises étrangères présentes à Cuba.

Les relations entre Cuba et les Etats-Unis s'enveniment. La Maison Blanche a encore accentué la pression sur l'économie cubaine, mercredi 17 avril, en annonçant que les Etats-Unis allaient restreindre la possibilité de voyager à Cuba pour les Américains et limiter les montants des transferts d'argent autorisés vers l'île.

Ces mesures viennent s'ajouter à la réactivation à partir du 2 mai, annoncée plus tôt par Washington, d'une loi ouvrant la voie à des milliers d'actions en justice contre des entreprises étrangères présentes à Cuba.

Une mesure dénoncée par l'UE et le Canada

Cuba est soumis à un embargo américain depuis 1962, qui limite notamment les voyages des citoyens américains sur l'île communiste. Ils pouvaient néanmoins jusqu'ici s'y rendre sous 12 différentes clauses, notamment des projets professionnels, artistiques, sportifs, de "soutien au peuple cubain" ou encore des activités religieuses.

L'annonce a été reçue par les applaudissements nourris d'élus d'origine cubaine et d'exilés cubains qui ont participé au débarquement de la baie des Cochons, le 17 avril 1961, une tentative d'invasion américaine qui s'était soldée par une défaite cinglante. Cette décision représente "un moment clé", a souligné le maire de Miami, Francis Suarez. Elle "assèche les moyens financiers des régimes castristes et communistes".

L’UE, premier investisseur étranger sur l'île, et le Canada ont dénoncé cette (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi