Les États-Unis et l’Allemagne vont livrer des blindés légers à l’Ukraine

La Maison-Blanche dévoile l'intention des États-Unis et de l'Allemagne de livrer des blindés légers à l'Ukraine.  - Credit:MANDEL NGAN / AFP
La Maison-Blanche dévoile l'intention des États-Unis et de l'Allemagne de livrer des blindés légers à l'Ukraine. - Credit:MANDEL NGAN / AFP

Selon la Maison-Blanche, les États-Unis et l'Allemagne envisagent de livrer des blindés d'infanterie à l'Ukraine. Il s'agirait de blindés légers de type Bradley du côté américain et de modèle Marder du côté allemand. Cette annonce fait suite à une conversation téléphonique entre le président américain Joe Biden et le chancelier allemand Olaf Scholz. Ces derniers ont exprimé leur « détermination commune » à soutenir l'Ukraine, indique un communiqué de l'exécutif américain.

L'Allemagne, sous pression internationale pour muscler son assistance militaire à l'Ukraine, s'est aussi engagée à fournir une batterie de défense antiaérienne Patriot, comme l'ont déjà fait de leur côté les États-Unis. La France avait de son côté promis mercredi à l'Ukraine de lui livrer des chars de combat légers AMX-10 RC, ce qui avait encore fait monter la pression pesant sur le chancelier allemand, régulièrement accusé de traîner des pieds quand il s'agit de soutenir militairement l'Ukraine.

Entre 20 et 40 blindés Marder

« C'est logique que nous franchissions cette étape. L'Ukraine a le droit de se défendre contre l'attaque de la Russie et il est de notre devoir de l'aider à cette fin », a déclaré le ministre allemand de l'Économie et du Climat, Robert Habeck. Les deux pays sont restés vagues sur le nombre de blindés qu'ils vont fournir à Kiev et sur le calendrier des livraisons, mais le porte-parole du Pentagone, le général Pat Ryder, a précisé que les Bradley faisaient partie d'une no [...] Lire la suite