Etats-Unis : l'acte d'accusation contre Trump sera transmis lundi au Sénat

·1 min de lecture

L'acte de mise en accusation de Donald Trump sera transmis lundi au Sénat américain, à qui il revient de le juger pour "incitation à l'insurrection", ont annoncé vendredi les chefs démocrates du Congrès. Cette étape marquera l'ouverture formelle du second procès de Donald Trump dans le cadre de la procédure de destitution. Les débats de fond, portant sur la responsabilité de Trump dans l'assaut du Capitole le 6 janvier dernier, pourraient toutefois attendre et aucune date n'a encore été communiquée.

Le calendrier n'est pas encore fixé

La cheffe de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, "m'a informé que l'acte d'accusation serait transmis au Sénat lundi", a déclaré le chef des sénateurs démocrates Chuck Schumer dans l'enceinte de la chambre haute. "Nos procureurs sont prêts à défendre leur dossier devant les 100 sénateurs qui serviront de juges pendant le procès", a confirmé ensuite Mme Pelosi dans un communiqué. Concrètement, ces "procureurs" - des élus démocrates de la Chambre menés par Jamie Raskin - traverseront les couloirs du Congrès pour apporter l'acte d'accusation dans l'hémicycle du Sénat, où ils le liront aux sénateurs.

>> LIRE AUSSIDonald Trump a-t-il une chance d'être destitué avant la fin de son mandat ?

Si aucune date n'est fixée pour les débats, Chuck Schumer a précisé avoir discuté avec le chef de la majorité républicaine Mitch McConnell "du calendrier et de la durée" des audiences. "Mais ne vous trompez pas, il y aura un procès au Sénat des Etat...


Lire la suite sur Europe1