Les Etats-Unis lèvent l'interdiction de vol du Boeing 737 MAX

par David Shepardson et Eric M. Johnson
·4 min de lecture
LES ETATS-UNIS LÈVENT L'INTERDICTION DE VOL DU BOEING 737 MAX

Les Etats-Unis lèvent l'interdiction de vol du Boeing 737 MAX

LES ETATS-UNIS LÈVENT L'INTERDICTION DE VOL DU BOEING 737 MAX

par David Shepardson et Eric M. Johnson

WASHINGTON/SEATTLE (Reuters) - Au terme de mois d'enquête et de bataille avec les instances de régulation, Boeing a obtenu mercredi aux Etats-Unis l'autorisation de faire redécoller son 737 MAX, cloué au sol en mars 2019 à la suite de deux catastrophes aériennes.

L'autorité fédérale américaine de l'aviation (FAA) a décidé de lever l'interdiction de vol de cet appareil, le plus vendu au monde avant la mort de 346 personnes dans deux accidents en Indonésie et en Ethiopie, mais a imposé à l'avionneur américain une série de mesures pour améliorer ses procédures de sécurité.

Cette décision de la FAA met fin à la plus la plus longue immobilisation de l'histoire de l'aviation civile et permettra à Boeing de reprendre les livraisons et les vols commerciaux de cet appareil aux Etats-Unis d'ici la fin de l'année.

Les deux catastrophes aériennes d'octobre 2018 et mars 2019 ont plongé l'avionneur américain dans la période la plus turbulente de son histoire, marquée par une multitude d'enquêtes à son encontre, un remaniement interne et de lourdes pertes financières.

"Nous n'oublierons jamais les vies perdues lors des deux accidents tragiques qui ont conduit à la décision de suspendre l’exploitation de ces avions", a déclaré David Calhoun, le PDG de Boeing, cité dans un communiqué.

"Ces événements et les enseignements que nous en avons tirés ont transformé notre groupe et nous ont amenés à concentrer davantage encore notre attention sur nos valeurs fondamentales que sont la sécurité, la qualité et l’intégrité", a-t-il ajouté.

L'administrateur de la FAA, Steve Dickson, s'est dit confiant à 100% dans la sécurité du 737 MAX tout en soulignant que l'avionneur américain devrait faire davantage en matière de sécurité.

"Nous avons fait tout ce qui est humainement possible pour nous assurer que ces types d'accidents ne se reproduisent plus", a-t-il déclaré à Reuters.

AMERICAN AIRLINES REPRENDRA LES VOLS DU 737 MAX FIN DÉCEMBRE

La FAA exige une nouvelle formation des pilotes pour gérer le système MCAS anti-décrochage de l'appareil, mis en cause dans les deux accidents mortels, ainsi que de nouvelles mesures de sécurité et d'autres changements au niveau des logiciels.

Outre les modifications apportées à l'avion et à la formation des pilotes, Boeing dit avoir pris des mesures importantes en termes d'organisation. Il a notamment regroupé plus de 50.000 ingénieurs au sein d'une seule et unique organisation, renforcé leur pouvoir en matière de qualité et de sécurité et dit avoir amélioré ses processus de conception.

Dave Calhoun a par ailleurs invité le personnel du groupe à s'exprimer en cas d'observation d'un comportement allant à l'encontre des valeurs du groupe.

Les autres autorités de régulation du secteur, en Europe, au Brésil et en Chine, n'ont pas encore rendu leur décision, des examens indépendants étant toujours en cours.

Boeing va remettre en service son modèle phare aux Etats-Unis dans un contexte délicat, sur fond de crise sanitaire mondiale du coronavirus, de nouvelles taxes douanières imposées par l'Union européenne et de défiance à l'égard de la compagnie.

American Airlines a cependant fait part de son intention d'utiliser à nouveau le 737 MAX le 29 décembre. United Airlines reprendra ses vols sur cet appareil au premier trimestre 2021. Southwest Airlines, qui dispose de la plus grande flotte de 737 MAX au monde, n'envisage pas de son côté de remettre l'appareil en service avant le deuxième trimestre 2021.

A Wall Street, le titre Boeing prenait 2,8% à 215,84 dollars vers 15H00 GMT.

Dans un communiqué, les familles des victimes du crash en Ethiopie ont exprimé mercredi leur déception après la décision de la FAA. "Notre famille a été brisée", a déclaré Naoise Ryan, dont le mari âgé de 39 ans est mort à bord du vol 302 d'Ethiopian Airlines le 10 mars 2019.

(Eric M. Johnson à Seattle, Tracy Rucinski à Chicago, David Shepardson à Washington, Allison Lampert à Montreal et Jamie Freed à Sydney; version française Jean Terzian et Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)