Etats-Unis : Joe Biden a présenté sa politique étrangère

Joe Biden a d'abord condamné fermement le coup d’Etat militaire en Birmanie. Le président américain a demandé aux généraux birmans de quitter le pouvoir immédiatement, sans condition et de libérer tous les prisonniers politiques. Joe Biden a mis en application ce qu’il avait toujours dit dans sa campagne électorale : promouvoir les alliances historiques et condamner les régimes autocratiques. Alliance privilégiée avec l'Union européenne Joe Biden a assuré que la diplomatie était de retour, ce qui est directement adressé aux Européens puisqu’il veut travailler avec l’UE notamment sur la question du nucléaire iranien. Il a stoppé le retrait des soldats américains d’Allemagne pour conserver une présence forte en Europe. Sur la Russie, le président américain a déclaré à Vladimir Poutine qu’il ne serait pas aussi accommodant que Donald Trump et lui a demandé des comptes sur l’opposant Alexeï Navalny. Il veut aussi faire arrêter la guerre au Yémen soutenue par l’Arabie saoudite. Il a enfin des décoché des flèches à l’encontre de la Chine.