Etats-Unis Jeff Sessions accusé de mensonge

Libération.fr

Le ministre de la Justice de Trump est accusé par les démocrates d’avoir menti sous serment. Mercredi soir, le Washington Post a révélé que Jeff Sessions - ancien sénateur qui avait conseillé le candidat Trump sur la politique étrangère - avait rencontré en juillet et septembre l’ambassadeur russe à Washington. Or Sessions avait déclaré devant le Sénat, lors de son audition en janvier, qu’il n’avait «pas de contacts avec les Russes». Il a démenti ces «allégations», et assuré qu’il n’avait «jamais rencontré un responsable russe pour discuter de la campagne». La Maison Blanche a confirmé - en off - les rencontres de Sessions avec l’ambassadeur et affirmé qu’il les avait menées en tant que «membre de la commission des Forces armées au Sénat, ce qui est entièrement cohérent avec son témoignage».

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Horloge biologique
«Chinois ! Nous viendrons à vous pour verser des rivières de sang.»
Embedded à Mossoul, une reporter algérienne trouble son pays
Disparition
Aux Philippines, la peine de mort de retour, cette fois par la loi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages