Elle finit à l'hôpital après avoir mangé une quantité folle de sushis au buffet à volonté

·2 min de lecture
Overdose de sushis pour une Américaine (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

La jeune femme avait apparemment également mangé quelques gyozas, deux piments farcis ainsi qu'une soupe miso.

Elle a clairement eu les yeux plus gros que le ventre. Danielle Shapiro, une Américaine âgée de 24 ans a récemment vécu une expérience douloureuse après avoir dîné dans un restaurant japonais proposant une formule "à volonté", dans la petite ville de Mountain View, en Californie (Etats-Unis).

Un repas long de deux heures

Comme l'explique The Mirror, la jeune femme avait la possibilité de manger tout ce qui lui faisait envie, moyennant un forfait de 50 dollars (environ 44 euros), et elle ne s'en est pas privée. Accompagnée d'une amie, la jeune femme a notamment commandé une portion de quatre gyozas (raviolis frits), deux jalapeños (piments américains) farcis, une soupe miso, mais aussi et surtout 32 makis et autres "california rolls", version roulée des emblématiques sushis.

Danielle a donc entrepris d'engloutir tous ces mets, ce qui lui a pris pas moins de deux heures, comme en témoigne une vidéo TikTok tournée le soir même dans le restaurant. Une fois son gargantuesque repas achevé, la jeune femme, agente immobilière de profession, est rentrée dormir chez son petit ami avec le sentiment du devoir accompli.

Hospitalisée le lendemain matin

La suite des événements allait cependant s'avérer moins glorieuse pour Daniella, prise de violents maux d'estomac au cours de la nuit. "Je ne suis pas quelqu'un du matin, alors quand je me suis réveillée vers 6 heures le lendemain, j'ai su que quelque chose n'allait pas, raconte la jeune femme, citée par The Mirror. J'avais une douleur intense à l'estomac et à la poitrine, j'avais aussi du mal à respirer profondément."

La jeune femme a donc été amenée à l'hôpital, où les médecins ont diagnostiqué un "reflux gastro-œsophagien, ou reflux acide", sans aucun doute consécutif au festin de la veille. Après avoir passé quelques heures en observation, Daniella a été autorisée à rentrer chez elle. La mésaventure ne l'a en tout cas pas dégoûtée de la nourriture japonaise, puisque la jeune femme a affirmé qu'elle avait l'intention de remanger des sushis très bientôt.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles