États-Unis : un homme libéré après 20 ans de prison grâce à la confession de son jumeau

·2 min de lecture
Un homme libéré de prison grâce à la confession de son frère jumeau (Getty Images)

Kevin Dugar a été libéré après avoir passé 20 ans en prison pour le meurtre d’un membre d’un gang rival. Il doit son salut à la confession de son frère jumeau, déjà condamné à 99 ans de prison pour un cas de "home invasion".

C’est une libération digne d’un scénario hollywoodien qui a eu lieu à Chicago, dans l’État américain de l’Illinois. Kevin Dugar, un Américain de 44 ans, a en effet retrouvé sa liberté ce mardi 25 janvier, après 20 ans de prison grâce à la confession de son frère jumeau, rapporte le journal belge Metro, relayant la chaîne américaine ABC7. Kevin était accusé d’être l’auteur d’une fusillade ayant tué un membre d’un gang rival et en ayant blessé un autre.

La fusillade en question a eu lieu en 2003, au croisement de Sheridan Road et Argyle Street. Reconnu par des témoins, Kevin Dugar a été condamné à de la prison ferme, puis enfermé jusqu’en 2016. Cette année-là, son frère jumeau Karl Smith, confesse être le véritable auteur des coups de feu. Mais la justice américaine n’y croit pas. Et pour cause, celui qui s’attribue le crime est déjà condamné à 99 ans de prison pour un "home invasion", une violation de domicile visant à braquer une famille mais se soldant par la mort d’un enfant ayant reçu une balle dans la tête.

L’affaire confiée à un nouveau juge

Le vent tourne pour Kevin lorsque l’affaire est confiée à un nouveau juge. Celui-ci se penche sur la confession de Karl et décide d’approfondir l’exploration de cette confession. Jusqu’à ce que la cour d’appel tranche. "La cour d’appel a jugé qu’il y avait une forte probabilité qu’un jury déclare Kevin non-coupable s’il entendait toutes les preuves. Kevin est fou de joie d’avoir été libéré mais il doit s’ajuster à ce monde qui est bien différent de celui qu’il a quitté il y a 20 ans quand il a été arrêté pour un meurtre qu’il n’a pas commis", explique l’avocat de Kevin à nos confrères américains.

S’il est libre, Kevin n’a pas encore été entièrement blanchi et son avocat espère donc que toutes les charges à son encontre seront levées prochainement. À sa sortie de la prison de Cook County, le quadragénaire était attendu par les membres de sa famille.

VIDÉO - États-Unis : Kevin Strickland disculpé après 43 ans en prison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles