Etats-Unis : un homme arrêté pour le viol et le meurtre d'une femme en 1995

·2 min de lecture

Un homme vient d’être inculpé pour le viol et leur meurtre d’une femme tuée en 1995 aux Etats-Unis.

Clayton Bernard Foreman a échappé à la justice durant plus de 25 ans. Cet Américain d’aujourd’hui 61 ans vient d’être inculpé pour le meurtre et le viol d’une femme en 1995. Mary Catherine Edwards, enseignante de 31 ans adorée et respectée, vivait seule à Beaumont, au Texas, mais été entourée de nombreux amis et de sa famille. C’est le 13 janvier 1955 que la jeune femme a été vue vivante pour la dernière fois. Ses parents, incapables de la joindre par téléphone, s’étaient rendus chez elle le lendemain. Ils avaient alors trouvé leur fille noyée dans la baignoire. «Elle avait été agressée sexuellement et tuée», indique un communiqué du Department of Public Safety cité par «People». Ses mains étaient menottées à l’arrière de son corps.

Malgré tous ses efforts, la police n’avait jamais réussi à résoudre cette affaire. Il a fallu deux décennies et les progrès des analyses ADN pour arrêter un suspect. Clayton Bernard Foreman avait été dans le même lycée que la victime, indique News 4 San Antonio. Les deux étaient même des amis proches, la jeune femme ayant été demoiselle d’honneur au premier mariage du suspect.

Condamné pour un autre viol dans le passé

Comme pour de nombreux «cold cases» récemment résolus, ce sont les analyses généalogiques génétiques qui ont permis de remonter jusqu’à lui. Les enquêteurs ont envoyé en 2020 l’ADN découvert sur la scène de crime à l’un des sites Internet permettant de retrouver ses ancêtres ou des proches. Ils ont alors pu joindre plusieurs cousins éloignés de Clayton Bernard Foreman, qui ont fini par le mener jusqu’à lui. Mais il a encore fallu attendre de trouver de nouveaux éléments pour pouvoir l’interpeller. La poubelle de la maison du suspect a été fouillée afin d’y récupérer son ADN(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles