Etats-Unis : Le gruyère n’est pas protégé et peut venir de n’importe où, selon la justice

·1 min de lecture

VACHERIE - La justice américaine considère que le terme gruyère est générique et ne concerne pas seulement des fromages franco-suisses

Le gruyère n’a pas le même statut que le roquefort aux Etats-Unis. Des producteurs suisses et français du fromage s’étaient réunis pour déposer une plainte dans l’Etat de Virginie après le rejet de leur demande d’appellation contrôlée sur le sol américain. Mais la justice a confirmé la première décision, rapporte le Huffington Post ce mardi.

« Il est clair que le terme de “gruyère” a, dans le passé, été préféré pour mentionner exclusivement ces fromages fabriqués en France et en Suisse, reconnaît le juge T.S. Ellis. Cependant, des décennies d’import, de production et de vente de fromages sous le terme “gruyère” sans qu’ils viennent des régions dédiées en Suisse ou en France ont érodé le terme, qui est devenu générique », tranche le magistrat cité par nos confrères.

Un procédé datant du 12e siècle

D’autres produits bien connus en France comme le roquefort ou le cognac ont droit à une protection et leurs origines sont protégées. Ce n’est pas le cas du gruyère qui pourra venir de n’importe quelle région du monde. Pourtant, ce fromage est « rigoureusement fait à partir d’ingrédients locaux et naturels avec des méthodes qui assurent la qualité, les caractéristiques et l’origine du produit fini », justifiait le groupe de producteurs dans sa (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Etats-Unis: Une carte des fromages français complètement fausse scandalise les internautes
Interdiction du foie gras à New York : « On parle bien du pays du bœuf aux hormones ? », les producteurs français sont plus navrés qu’inquiets
Taxe Gafa : Washington s’attaque au luxe français mais suspend ses tarifs pour six mois

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles