Etats-Unis : il se fait passer pour un policier et tue deux jeunes garçons

·2 min de lecture

Un Américain a été déclaré coupable en début de semaine pour le meurtre de deux garçons de 16 et 19 ans auprès de qui il s’est fait passer pour un policier.

Un homme a été déclaré coupable de double meurtre en Floride en début de semaine. Il était accusé d’avoir tué deux jeunes garçons en novembre 2018 alors qu’il s’était fait passer pour un policier. Elwood Robinson, âgé de 48 ans, était jugé depuis trois jours et devrait connaître sa peine en août prochain, rapporte «News Press».

Les faits se sont déroulés alors que plusieurs adolescents se trouvaient à l’endroit d’un rassemblement nocturne qui s’est prolongé jusqu’au lendemain matin. Les deux victimes, William "Jody" Hughes, 19 ans, et Jeremy Stewart, 16 ans, tentaient de quitter les lieux lorsqu’ils ont été tués. L’accusé vivait sur Brown Road, près des lieux, et se trouvait à bord de son camion lorsqu’il a récupéré un adolescent fêtard bloqué qui avait besoin d’être ramené à la maison. C’est là qu’il s’est fait passer pour un policier. Mais au lieu d’aider les nombreux jeunes qui se trouvaient là, il a tenté d’empêcher la voiture d’un autre adolescent d’avancer avant de prendre ce véhicule en chasse.

Le conducteur a réussi à prendre la fuite mais Elwood Robinson est retourné au lieu de rassemblement, ayant toujours à ses côtés le garçon qui se trouvait dans son camion. Il s’est alors mis à tirer avec une arme et a touché l’une des victimes. Un autre adolescent a essayé de le désarmer mais l’homme l’a menacé, le forçant à s’agenouiller avant de lui tirer une balle à l’arrière de la tête. Les adolescents qui avaient réussi à s’échapper ont alors trouvé refuge dans le voisinage et ont appelé les autorités.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles