Etats-Unis : un enfant meurt après avoir été utilisé comme bouclier humain par son père

·2 min de lecture
GoFundMe

Un enfant américain est mort la semaine dernière après avoir été utilisée par son père en 2019 comme bouclier humain lors d’une fusillade.

Le petit Yaseem Jenkins avait 11 mois lorsqu’il a été touché par balles. En 2019, l’enfant a été utilisé comme bouclier humain par son père lors d’une fusillade survenue après un trafic de drogue qui a mal tourné. Jeudi dernier, les autorités de Philadelphie ont annoncé que l’enfant était mort, plusieurs années après le drame, succombant probablement à des blessures liées au crime. «Nous attendons d’avoir les résultats de l’autopsie mais nous avons de bonnes raisons de croire que sa mort fait suite à ses blessures», a déclaré le procureur Larry Krasner.

Au moment du drame, Nafes Monroe, son père de 25 ans, avait tenté de payer sa drogue avec de la fausse monnaie, provoquant une altercation avec le dealer qui avait fini par tirer. Le petit Yaseem avait été touché à quatre reprises, dont une fois à la tête, rapporte WPVI-TV . L’enfant avait été transporté à l’hôpital dans un état critique et son père avait été arrêté puis inculpé pour mise ne danger de la vie d’un enfant. Si les examens confirment que le garçonnet décédé à 3 ans a bien succombé à ses anciennes blessures, de nouvelles charges pourraient être retenues contre son père.

«Yaseem s’est battu longtemps et durement pour surmonter ses blessures tout en continuant à être l’enfant joyeux et fort qu’il était, mais il a malheureusement perdu son combat. Nous sommes tristes d’avoir à lui dire adieu à un si jeune âge. Notre famille a le cœur brisé par cette morte inattendue», est-il écrit sur la page de collecte de dons GoFundMe ouverte pour aider ses proches à payer ses funérailles. La cagnotte a déjà récolté plus de 12 000 dollars.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles