Etats-Unis. Donald Trump subit un revers dans son propre camp

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Même avec une majorité républicaine, le Sénat a largement rejeté le veto de Donald Trump sur le budget de la défense. Une première lors de son mandat. Alors que l’heure de son départ approche, le président américain semble perdre un peu de son emprise sur son parti.

Pour Donald Trump, la défaite est aussi “claire” (Los Angeles Times) que “cinglante” (Politico). Réuni en session extraordinaire vendredi 1er janvier, le Sénat a, comme la Chambre des représentants quelques jours plus tôt, outrepassé le veto du président américain pour adopter le budget de la défense.

81 voix pour, 13 contre, soit bien plus que la majorité des deux tiers nécessaires. Le New York Times évoque une “réprimande extraordinaire” à l’encontre du locataire de la Maison Blanche “dans les dernières semaines de sa présidence”. Il a utilisé neuf fois son droit de veto durant son mandat. C’est la première fois que le Congrès le rejette, précise CBS News.

Malgré son gigantisme (740 milliards de dollars), le vote du budget de la défense est “typiquement un exercice bipartisan qui se passe sans drame”, souligne NBC News. Cette année, les demandes d’aménagement de la loi formulées par le président ont compliqué le vote.

Il ne voulait notamment pas voir rebaptisées les bases militaires portant le nom de leaders de l’armée confédérée. La proposition fait écho aux mouvements de protestation contre le racisme qui ont marqué le pays ces derniers mois.

Surtout, il exigeait que le texte

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :