Etats-Unis : Donald Trump interdit l'entrée aux ressortissants de 7 pays musulmans

AFP PHOTO / MANDEL NGAN
AFP PHOTO / MANDEL NGAN

Le nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump a signé un décret visant à limiter l’immigration et l’accueil des réfugiés.

“Je veux établir de nouvelles mesures de contrôles, pour maintenir hors des États-Unis, les terroristes islamiques radicaux. Nous ne les voulons pas ici, nous voulons être sûrs que nous ne laissons pas entrer dans notre pays, les mêmes menaces que celles que nos soldats combattent à l’étranger” a-t-il déclaré. Ainsi les ressortissants de sept pays musulmans : l’Irak, l’Iran, la Somalie, la Syrie et le Yémen, sont interdits d’entrée sur le sol américain, à l’exception des minorités chrétiennes.

L’accueil des réfugiés de pays en guerre sera également suspendu pendant quatre mois et pour les Syriens, une interdiction d’entrée totale.

Sous l’administration du président Obama, le pays s’était engagé à accueillir 110 000 réfugiés sur son territoire en 2017.

L’Organisation internationale pour les migrations et le Haut-Commissariat aux réfugiés ont appelé les Etats-Unis à poursuivre l’accueil des réfugiés dans le pays.