Etats-Unis : Donald Trump boude le dîner des correspondants et lui préfère un meeting en Pennsylvanie

Charlotte Alix, franceinfo
Les États-Unis se félicitent du succès d'Emmanuel Macron

C’est l’événement mondain de l’année à Washington, samedi 29 avril, pour les journalistes. Le dîner des correspondants de la Maison Blanche, une tradition depuis 1921, est un rendez-vous au cours duquel le président en exercice rend hommage à la presse et fait souvent preuve d’autodérision. Donald Trump a décidé de jouer la politique de la chaise vide. Le président, en guerre contre les médias, sera en Pennsylvanie.

De l'humour passé peu apprécié

Il se dit que c’est en 2011, au dîner des correspondants, que Donald Trump a sérieusement commencé à envisager de conquérir la Maison Blanche. Cette année-là, Barack Obama, puis le comique Seth Meyer le prennent pour cible de leurs moqueries, en raison notamment de ses allusions à une possible candidature au scrutin de 2016. "Donald Trump a dit qu’il se présenterait à la présidentielle en tant que républicain... C’est marrant, je pensais qu’il se présenterait en tant que guignol", avait lancé Seth Meyer.

À en croire certains journalistes accrédités à la Maison Blanche, l'absence annoncée du président américain au dîner, relève finalement du soulagement. De nombreux médias, au début de l’année, se posaient la question de la pertinence d’assister à ce rendez-vous, aux côtés d’un président qui n’a pour eux que mépris et les qualifie d’"ennemis du peuple". C’est finalement Donald Trump, lui-même, qui a renoncé à y participer, en se plaignant du traitement que lui réserve la presse, à ses yeux.

La presse me traite de manière très injuste et très malhonnête.

Donald Trump, président des Etats-Unis

Le président américain a jugé qu'il était "inapproprié" de participer au dîner. "Si la presse m’avait traité avec, ne serait-ce qu’un petit peu plus d’impartialité, j’y serais allé mais je me suis dit que d’une (...) Lire la suite sur Francetv info

Donald Trump contre les médias : comment la salle de presse de la Maison Blanche est devenue un champ de bataille
Info Médias. Les rapports tendus entre Donald Trump et les médias
La Maison Blanche interdit à plusieurs médias l'accès à une conférence de presse
Culture : Texas, Peter Pan et Monica Bellucci
"Les États-Unis me réclament 6 000 euros" : les "malgré-eux" du fisc américain dénoncent une situation kafkaïenne

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages