Etats-Unis : Donald Trump a été testé positif au Covid-19 peu avant son débat contre Joe Biden

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'ancien directeur de cabinet de Donald Trump, Mark Meadows, accuse l'ancien président d'avoir caché un test positif au Covid-19 fait trois jours avant son débat contre Joe Biden.

Un nouveau livre explosif contre Donald Trump. Mark Meadows, ancien directeur de cabinet de l'ancien président américain, va publier un livre dans lequel il accuse le républicain d'avoir tenu secret un test positif au Covid-19 alors qu'il devait débattre contre Joe Biden trois jours plus tard, le 29 septembre 2020.

D'après des extraits obtenus par le Guardian, Donald Trump a fait le choix de donner un test négatif réalisé peu après aux organisateurs du débat, et non pas le test positif qu'il avait effectué un peu plus tôt. Les premiers symptômes seraient apparus le 26 septembre. La date n'est pas anodine, puisqu'elle correspond à un grand rassemblement organisé à la Maison Blanche pour la présentation de la nomination d'Amy Coney Barrett à la Cour suprême. Plus de 30 cas de contaminations parmi les participants avaient alors été détectés quelques jours plus tard.

"Fake news" selon Donald Trump

Mark Meadows assure que Donald Trump avait conscience qu'il devait présenter un test négatif pour participer à l'événement. Mais "rien n'allait l'empêcher de s'y rendre", assure l'ancien directeur de cabinet.

"L'histoire selon laquelle j'avais le Covid avant, ou pendant, le premier débat, ce sont des fake news", a réagi l'ex-président dans un communiqué publié ce 1er décembre.

Finalement, le milliardaire avait dévoilé qu'il était contaminé par la maladie le 2 octobre 2020, soit trois jours après la rencontre face à Joe Biden. Pour rappel, ses symptômes avaient été jugés suffisamment graves pour qu'il soit hospitalisé et placé sous oxygène.

De son côté, Mark Meadows pourrait devenir un véritable problème pour Donald Trump. Outre cette révélation, l'homme de 62 ans est devenu le premier proche de l'ancien président à accepter de collaborer avec une commission parlementaire qui enquête sur l'assaut du Capitole, survenu le 6 janvier 2021.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Dans le sapin de Noël des Biden, une photo ... des Trump

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles