Etats-Unis : deuxième nuit d'échauffourées à Minneapolis, après la mort d'un Afro-Américain aux mains de la police

franceinfo avec AFP

La colère reste vive à Minneapolis (Minnesota). Des manifestants se sont rassemblés, mercredi 27 mai, dans cette ville américaineun homme noir de 46 ans, George Floyd, est mort pendant son arrestation violente par des policiers, lundi. La police a repoussé une foule qui grossissait, au lendemain d'incidents du même type.

Le chef de la police de cette ville du nord des Etats-Unis avait demandé aux manifestants de garder leur calme pour ne pas connaître les mêmes débordements que la veille. Mais des échauffourées ont eu lieu dans la nuit : des manifestants ont mis le feu à un magasin de pièces automobiles et pillé une boutique. Ces deux établissements se trouvent à proximité du commissariat où travaillaient, avant leur licenciement mardi, les officiers accusés du meurtre de George Floyd. La police a tiré du gaz lacrymogène et formé une barricade humaine pour empêcher les manifestants de franchir une clôture entourant ce commissariat.

"Justice sera rendue"

La famille de George Floyd a réclamé mercredi que les policiers impliqués soient inculpés pour meurtre. "Car c'est exactement ce qu'ils ont fait, ils ont commis un meurtre contre mon frère", a affirmé sur la chaîne NBC sa sœur, Bridgett Floyd. "J'ai la foi et je crois que justice sera rendue", a-t-elle dit, ajoutant que le renvoi des policiers n'était "pas suffisant". Les quatre policiers impliqués dans l'arrestation de George Floyd ont été limogés mardi, mais laissés en liberté. Une enquête a été ouverte.

Le maire (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi