Etats-Unis : deux mois après sa défaite, qui soutient encore Donald Trump et qui l'a lâché?

·1 min de lecture

Presque deux mois après la présidentielle, Donald Trump refuse toujours de concéder sa défaite. A trois semaines de l'investiture de Joe Biden, le milliardaire continue de clamer qu'il a été victime d'une fraude électorale, même si la quasi-totalité de la cinquantaine de recours qu'il a engagés ont été rejetés par la justice ou abandonnés. Alors que le Congrès doit avaliser la victoire de Biden le 6 janvier, le républicain s'accroche encore à un improbable retournement de situation au Capitole. Et il appelle ses supporters à manifester ce jour-là à Washington pour accentuer la pression.

Donald Trump conserve en effet un soutien important auprès de sa base électorale. Selon Gallup, il recueille en décembre 87% d'approbation parmi les électeurs républicains, un chiffre toutefois en baisse par rapport à octobre (95%). Un autre sondage, réalisé mi-décembre par CBS News, montre que ses partisans le soutiennent dans sa cabale contre Joe Biden. 82% d'entre eux ne considèrent pas le démocrate comme légitime et 75% jugent que les républicains au Congrès devraient faire tout leur possible pour maintenir Donald Trump au pouvoir. 85% estiment enfin qu'il "dispose de preuves solides" quant aux fraudes qu'il dénonce.

Les républicains du Congrès ne le lâchent pas

Ce soutien important auprès des électeurs républicains explique pourquoi les élus du parti sont peu nombreux à avoir tourné le dos à Donald Trump. Selon un décompte mis à jour par le Washington Post, 37 représentants et sénateurs r...


Lire la suite sur LeJDD