États-Unis. À contrecœur, Trump accepte la transition vers une présidence Biden

Courrier international (Paris)
·1 min de lecture

Après deux semaines d’incertitude, le président américain a finalement donné lundi soir son feu vert au processus de transfert du pouvoir à Joe Biden. Celui-ci a déjà commencé à dessiner un gouvernement, au sein duquel figurent plusieurs personnalités chevronnées ayant servi sous Barack Obama.

“L’administration a fini par s’incliner devant la réalité”, note le Los Angeles Times. Plus de deux semaines après la victoire de Joe Biden, le républicain a donné lundi soir son feu vert au processus de transfert du pouvoir à son rival démocrate. “Dans l’intérêt supérieur de notre pays, je recommande” que l’agence gouvernementale chargée de la transition fasse “ce qui est nécessaire concernant les protocoles, et j’ai demandé à mon équipe de faire de même”, a-t-il indiqué.

“La capitulation de Trump survient alors que de plus en plus de voix se sont élevées pour qu’il reconnaisse sa défaite”, explique le Washington Post. Dans une déclaration commune, 164 chefs d’entreprise américains, du PDG de Goldman Sachs à celui de MasterCard, l’ont notamment pressé lundi d’accepter le résultat du scrutin et de commencer la transition, rapporte NPR. Malgré de fortes pressions exercées sur les élus locaux du Parti républicain ces derniers jours, une commission a aussi validé dans la journée la victoire de Joe Biden dans l’État clé du Michigan.

À lire aussi:

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :