Etats-Unis : le conservateur Neil Gorsuch devient le neuvième juge de la Cour suprême

franceinfo
Etats-Unis : le conservateur Neil Gorsuch devient le neuvième juge de la Cour suprême

La Cour suprême américaine

change de bord. Le Sénat américain, à majorité républicaine, a confirmé, vendredi 7 avril, le juge conservateur Neil Gorsuch comme neuvième magistrat de la plus haute instance juridique des Etats-Unis. Il avait été nommé par le président Donald Trump en janvier. Neil Gorsuch, juge de cour d'appel fédérale âgé de 49 ans, sera l'un des cinq magistrats conservateurs face aux quatre progressistes.

Une nomination qui met un terme au bras de fer de plus d'un an opposant démocrates et républicains sur ce siège laissé vacant par le décès du juge Antonin Scalia. Les républicains avaient abaissé, jeudi, la majorité requise pour permettre ce scrutin, un changement historique des règles de la chambre haute du Congrès. Neil Gorsuch a finalement été confirmé par 54 voix contre 45. Le vote fut le plus serré depuis la confirmation du conservateur Clarence Thomas.

Neil Gorsuch nommé à vie

Neil Gorsuch doit encore formellement prêter serment, probablement la semaine prochaine. Nommé à vie, il va donner à l'institution - qui tranche les grands débats de la société américaine - une majorité conservatrice, possiblement le temps d'une génération. Cela au grand soulagement des religieux traditionalistes, des militants des armes à feu, des opposants à l'avortement ou encore des puissants intérêts financiers.

"Je pense qu'ils vont commencer à se pencher sur le sujet des armes, notamment les restrictions sur les armes portées en dehors du domicile. Avec Gorsuch, les conservateurs peuvent avoir une majorité permettant d'invalider certaines de ces restrictions", a expliqué à l'AFP la professeure Lee Epstein, de l'université Washington à Saint Louis dans le Missouri.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Syrie : la réaction de Donald Trump à l'attaque chimique du régime de Bachar al-Assad
Frappes américaines en Syrie : la réaction de Moscou
Frappes américaines en Syrie : les représailles de la Russie
Présidentielle : les candidats divisés sur les frappes américaines en Syrie
Frappe américaine en Syrie : "Il est inconcevable d'imaginer une campagne de frappes contre le régime syrien"

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages