Etats-Unis : cinq questions sur la nouvelle procédure de destitution qui menace Donald Trump

franceinfo
·1 min de lecture

Près d'un an après son premier procès en destitution, Donald Trump pourrait se retrouver sous le coup d'une nouvelle procédure. Les démocrates de la Chambre des représentants ont franchi une première étape en ce sens, lundi 11 janvier, cinq jours après les violences au Capitole, en présentant un acte d'accusation contre le président des Etats-Unis.

Mais avant d'ouvrir formellement la procédure, ils comptent d'abord en appeler au vice-président, Mike Pence, afin qu'il démette de ses fonctions celui qui est encore à la tête du pays jusqu'au 20 janvier. Une motion en ce sens a été rejetée par les républicains lundi, mais devrait être votée par la Chambre mardi. Si Mike Pence refuse, les démocrates lanceront la deuxième procédure d'impeachment du mandat de Donald Trump.

1Qu'est-ce qu'une procédure d'"impeachment" ?

En français, "impeachment" se traduit par "procédure de destitution". Cette procédure ne se déroule pas devant un tribunal traditionnel, mais au Congrès. Son principe est inscrit au paragraphe 4 de l'article II de la Constitution américaine (lien en anglais). "Le président, le vice-président et tous les fonctionnaires civils des Etats-Unis seront destitués de leurs charges, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi