Etats-Unis : cinq questions sur les grâces présidentielles accordées par Trump à ses proches

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Avant de rendre les clés de la Maison Blanche, Donald Trump distribue les cadeaux à ses proches. A quelques heures de l'investiture de Joe Biden, mercredi 20 janvier, le président sortant des Etats-Unis a accordé la grâce à des dizaines de personnalités, dont son ancien conseiller politique Steve Bannon. Le milliardaire a en outre raccourci la durée des peines de 70 autres personnes, sans en effacer la sentence. Franceinfo revient sur le sujet en cinq questions.

1Combien de personnes a-t-il graciées ?

Au total, 73 personnes ont bénéficié d'une grâce totale de la part du président sortant et 70 autres ont vu la durée de leur peine réduite. Le communiqué publié mercredi par la Maison Blanche est long de 12 pages sur un logiciel traitement de texte. Les personnalités listées ont été condamnées ou poursuivies pour des raisons différentes : certaines pour trafic de cannabis ou de cocaïne, pour braquage ou tentative de braquage, d'autres pour détournement de fonds ou infraction à la législation sur les armes.

Chaque paragraphe qui accompagne le nom d'une personnalité ayant bénéficié de cette ultime faveur de Donald Trump revient sur les faits qui lui sont reprochés, avant d'insister sur les raisons qui ont motivé le milliardaire américain à lui accorder (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi