Etats-Unis : Cinq personnes touchées par balles lors d'une fusillade durant un enterrement

Alex Rodriguez/AP/SIPA

Cinq personnes ont été blessées jeudi lors d'une fusillade dans un cimetière du Wisconsin durant un enterrement.

Cinq personnes ont été blessées jeudi lors d'une fusillade dans un cimetière du Wisconsin, dans le nord des Etats-Unis, où avait lieu l'enterrement d'un homme tué fin mai par la police, ont annoncé les forces de l'ordre et une chaîne locale.

La police de Racine, ville située sur les rives du lac Michigan, a indiqué que "plusieurs coups de feu (avaient) été tirés" dans le cimetière à 14H26 locales (19H26 GMT). La fusillade a fait cinq blessés et a eu lieu lors de l'enterrement d'un homme tué par la police en mai, a affirmé à la chaîne locale TMJ4 sa famille, dont des membres ont été touchés.

Lire aussi :Massacre d'Uvalde : l'Amérique fait toujours le choix des armes

Depuis la tuerie d'Uvalde, il y a eu plus d'une vingtaine de fusillades

Da'Shontay King, un Afro-Américain de 37 ans, a été abattu par la police le 20 mai à la suite d'un contrôle de police, alors qu'il prenait la fuite et avait été vu avec une arme à feu en main.

La fusillade de jeudi intervient au lendemain d'une autre dans un hôpital de Tulsa, dans l'Oklahoma (sud-est), au cours de laquelle quatre personnes ont été tuées, et moins de dix jours après le massacre de 19 enfants et deux enseignantes dans une école d'Uvalde, au Texas.

L'avis de décès publié en ligne par la famille de Da'Shontay King confirme que ses funérailles devaient avoir lieu jeudi à midi, dans le cimetière cité par la police. Le président américain Joe Biden a pris la parole pour parler de "la nécessité pour le Congrès d'adopter des lois de bon sens pour lutter contre l'épidémie de violence par arme à feu", a annoncé la Maison Blanche.

Depuis la tuerie d'Uvalde, il y a eu plus d'une vingtaine de fusillades à plusieurs victimes aux Etats-Unis, selon l'association Gun violence archive.

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Fusillade au Texas : la colère des parents contre la police, qui aurait mis trop de temps à intervenir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles