Etats-Unis: brève scène de panique à l'aéroport d'Atlanta après des "tirs accidentels"

·1 min de lecture
Un avion décolle à l'aéroport JFK, à New York. (ILLUSTRATION) - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE
Un avion décolle à l'aéroport JFK, à New York. (ILLUSTRATION) - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Des "tirs accidentels" ont provoqué une brève scène de panique samedi à l'intérieur de l'aéroport américain d'Atlanta, en plein week-end précédant les fêtes de Thanksgiving, mais la direction a assuré qu'il n'y avait ni tireur ni "aucun danger", alors que la législation sur les armes à feu fait toujours débat aux Etats-Unis.

"Vers 13h30 aujourd'hui (18h30 GMT), une arme s'est accidentellement déclenchée dans la zone des contrôles de sécurité d'ATL (l'aéroport d'Atlanta)", a annoncé le compte Twitter de l'aéroport de cette grande ville du sud-est des Etats-Unis.

"Il n'y a pas de tireur à l'aéroport", a ajouté la même source, précisant que la police était sur place. Dans un autre tweet peu de temps après, l'aéroport a insisté sur le fait qu'il n'y avait "aucun danger pour les passagers ou les employés" et qu'une enquête était en cours.

Voix paniquées et voyageurs au sol

Des chaînes de télévision américaines, comme CNN, montraient des images de scènes chaotiques captées par des passagers. On y voit des plots au sol, des voix paniquées et des voyageurs se cachant là où ils peuvent, mais la situation semblait être rapidement rentrée dans l'ordre.

A ce stade, l'aéroport d'Atlanta n'a pas précisé de quel type d'arme il s'agissait, à qui elle appartenait, ni si l'incident avait provoqué des perturbations sur les vols.

Les aéroports américains sont très fréquentés durant le week-end qui précède la semaine où a lieu Thanskgiving, l'une des fêtes populaires les plus observées aux Etats-Unis.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles