Etats-Unis : Biden s’excuse après avoir jugé que les Noirs prêts à voter Trump n’étaient « pas noirs »

20 Minutes avec AFP

RACISME - Le candidat démocrate dit avoir eu une attitude désinvolte face à un animateur radio de New York

Le candidat démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden a dit vendredi regretter ses propos « fâcheux » après avoir provoqué un tollé en disant à un animateur radio qu’il n’était « pas Noir » s’il songeait à voter pour son rival Donald Trump en novembre. « Je n’aurais pas dû être aussi désinvolte », a déclaré l’ancien vice-président américain, 77 ans, en regrettant ses propos « fâcheux ». « Personne ne devrait avoir à voter pour un parti sur la base de sa race, sa religion, ses origines », a insisté l’ancien bras droit de Barack Obama, selon les journalistes ayant assisté à son appel à une organisation promouvant le développement économique des Afro-Américains, la « National Black Chamber of Commerce ».

Le scandale est parti d’une interview donnée à Charlamagne tha God, une personnalité qui coprésente une émission populaire de radio new-yorkaise, The Breakfast Club, diffusée vendredi. Lorsque Joe Biden a dit qu’il devait mettre fin à l’entretien, après environ dix-sept minutes, l’animateur lui a répondu : « Ecoutez, vous devez venir nous voir quand vous viendrez à New York (…) Nous avons plus de questions » à poser avant la présidentielle du 3 novembre.(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Agression sexuelle : Joe Biden dément officiellement les accusations d'une ancienne collaboratrice
Etats-Unis : La star du foot féminin Megan Rapinoe se paye Trump et ne dit pas non à la politique
L’accusatrice de Joe Biden l’appelle à renoncer à la présidentielle