Etats-Unis: un bébé kidnappé en 1964 retrouvé grâce à des sites d'analyses ADN

1 / 2

Etats-Unis: un bébé kidnappé en 1964 retrouvé grâce à des sites d'analyses ADN

C'est peut-être le dénouement d'une affaire qui tient le public américain en haleine depuis plus de cinquante-cinq ans. Le 27 avril 1964, le petit Paul Fronczak était kidnappé, le lendemain de sa naissance, dans un hôpital de Chicago, par une femme habillée en infirmière.

Deux ans plus tard, dans un centre commercial, la police retrouve un enfant abandonné. Pour le FBI, la ressemblance avec le petit Paul Fronczak est telle qu'il le confie à Dora et Chester Fronczak. Le couple l'adopte et lui donne le même prénom que l'enfant kidnappé. En 2012, Paul, dubitatif quant à sa réelle identité, décide de faire un test ADN. Les résultats sont sans appel: il n'est pas le fils biologique des Fronczak.

Parti à la "pêche génétique"

Avec l'aide d'une généalogiste, il prend la décision de partir à la "pêche génétique". Il envoie l'ADN d'un proche de l'enfant kidnappé pour qu'il soit référencé sur les différents sites américains de généalogie, en espérant qu'un jour celui-ci corresponde à l'ADN du véritable Paul Fronczak ou l'un de ses descendants.

Et c'est ce qu'il s'est passé, révèle AP ce samedi. L'année dernière, l'un des sites les a informés que l'ADN transmis par la famille Fronczak coïncidait avec celui d'un homme de 55 ans vivant dans le Michigan, selon le récit de la généalogiste à l'agence de presse. L'homme souhaite garder l'anonymat, comme l'a indiqué, sur sa page Facebook, le fils adoptif des Fronczak.

"Nous avons...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi