États-Unis : une adolescente tuée par le petit-ami de sa mère pendant un FaceTime avec elle

Un homme a tué la fille de sa compagne pendant qu'elle parlait avec sa mère - Getty Images/EyeEm (Getty Images/EyeEm)

Dans la nuit du vendredi 29 avril, vers 1h du matin, une adolescente de 16 ans a été tuée par balle par le petit-ami de sa mère. Celle-ci, qui n’était pas à la maison ce jour-là, était en plein appel FaceTime avec sa fille au moment du meurtre.

Scène d’horreur dans la ville américaine de Humble, dans l'État du Texas. C’est là que Van Brisbon a tué la fille de sa compagne alors qu’ils étaient seuls chez eux, rapporte The New York Post. L’adolescente était en train d’appeler sa mère sur FaceTime pour se plaindre du comportement de l’homme quand les faits se sont produits.

Cette histoire commence dans la soirée du 29 avril, dans la maison où vit Van Brisbon, sa compagne Laurie Young et la fille de celle-ci, Lauren Juma. Ce soir-là, la mère de famille n’est pas là et l’adolescente est seule avec le petit-ami de sa mère. Mais vers une heure du matin, elle appelle cette dernière et sa grande-soeur pour se plaindre de Van Brisbon et de son comportement "bizarre". Très inquiète, elle demande même à ce qu’on vienne la chercher.

"Maman, il a une arme !"

Sa grande-soeur de 19 ans s’exécute mais lorsqu’elle arrive sur place, son beau-père refuse de la laisser entrer. Elle prévient donc la police qu’il retient sa sœur contre son gré. Pendant ce temps, Lauren est toujours sur FaceTime avec sa mère. Elle lui dit qu’il est en train d’entrer dans sa chambre, puis elle crie : "Maman, il a une arme !". C’est à ce moment-là que l’appel se coupe.

Lorsque les policiers arrivent, il est malheureusement déjà trop tard. L’adolescente est morte, tuée par balles. Quant à Van Brisbon, il se laisse menotter et se montre coopératif. L’enquête a révélé que l’homme a été vu en train de remonter son pantalon tandis que la jeune victime a été retrouvée avec son pantalon baissé. Une expertise supplémentaire a donc été demandée pour déterminer l’existence d’un viol avant la mort.

VIDÉO - États-Unis : au Texas, le port d'armes à feu désormais autorisé en public et sans permis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles