Etats-Unis : 60 ans après Kennedy, Joe Biden pourrait devenir le deuxième président catholique de l’histoire

·1 min de lecture

Se pourrait-il que les électeurs catholiques américains contribuent à renvoyer Donald Trump de la Maison Blanche? A en croire un sondage réalisé en septembre pour le site Vote Common Good, une organisation évangélique hostile à une réélection de Donald Trump, Joe Biden pourrait obtenir, le 3 novembre, 11% de votes en plus qu’Hillary Clinton en 2016 de la part des chrétiens enregistrés sur les listes électorales dans les Etats-clefs de Floride, du Michigan, de Caroline du Nord, de Pennsylvanie et du Wisconsin. Avec davantage de succès auprès des catholiques, dont il est des représentants, que des évangéliques, ces derniers restant fidèles à Donald Trump, tout du moins au sein des pratiquants blancs de cette confession.

Joe Biden ne s’y est pas trompé. Début octobre, il a fait réaliser trois clips de campagne pour la télévision et les réseaux sociaux qui mettent en valeur sa foi catholique et son sens "du prochain" et son respect pour la "dignité" de la fonction présidentielle. Dans l’un d’eux, on entend l’une des paroissiennes de sa ville de Wilmington dans le Delaware dire à quel point Biden est fidèle à sa foi et pratiquant régulier. Pourtant, les relations entre l’ancien vice-président de Barack Obama et l’Eglise catholique américaine, n’a pas toujours été simple. L’an dernier, un prêtre d’une église de Caroline du Sud lui a même refusé la communion lorsqu’il est venu participer à une messe du dimanche.

Le vote catholique est segmenté

Une partie du clergé catholique regrett...


Lire la suite sur LeJDD