Les Etats-Unis évitent une crise de la dette historique (pour l’instant)

·1 min de lecture

Soulagement outre-Atlantique sur le front de la dette... mais pour combien de temps encore ? Les Etats-Unis ont écarté temporairement la menace d'un défaut de paiement catastrophique de la première puissance mondiale. "J'ai une bonne nouvelle", a déclaré le chef démocrate du Sénat Chuck Schumer dans l'hémicycle en annonçant cet accord qui court jusqu'à début décembre. Après de longues heures de négociations, il a dit espérer qu'un vote sur cette proposition se tiendrait "dès aujourd'hui". La Chambre des représentants devra ensuite à son tour approuver cette mesure pour que Joe Biden puisse la promulguer. Ce vote final n'est pas attendu avant la semaine prochaine.

"Le Sénat avance vers le plan que j'ai exposé hier pour éviter aux Américains une crise provoquée" par les démocrates, s'est réjoui le chef des sénateurs républicains Mitch McConnell. "Républicains et démocrates et leurs équipes ont négocié toute la nuit de bonne foi." Avec sa proposition, ce vétéran du Congrès a offert une porte de sortie provisoire aux deux camps, qui étaient chacun enkystés dans des positions diamétralement opposées. Portée par l'espoir d'un accord, Wall Street avait ouvert en hausse jeudi.

>> A lire aussi - Dette : les Etats-Unis à court d'argent "dès octobre", avertit la secrétaire au Trésor

Mais les blocages ne vont pas disparaître pour autant. Les républicains refusent absolument d'approuver toute mesure pour relever le plafond de la dette car ils affirment que cela reviendrait à donner un chèque (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aix-Marseille : la métropole épinglée pour sa gestion des déchets
Brexit : Jersey (Royaume-Uni) dénonce les mesures "inacceptables" et "disproportionnées" de la France sur le pêche
Nice : privé de prime, un salarié détourne de l'argent de son entreprise
On lui refuse l'accès à plusieurs attractions à cause de son poids
La stratégie économique post-Brexit de Boris Johnson sous le feu des critiques au Royaume-Uni

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles