Etats-Unis: à quoi ressemble le Memorial Day en pleine épidémie de Coronavirus?

Aux Etats-Unis, c’est le week-end du Memorial Day. Lundi 25 mai est jour férié pour rendre hommage aux membres des forces armées morts au combat. Ce week-end de trois jours marque traditionnellement le début de l’été avec hommages aux vétérans, ruées sur les plages et rassemblements divers. Mais du fait de la pandémie de Coronavirus, la majorité de ces événements ont été annulés.

Avec notre correspondante à Washington, Anne Corpet 

C’est un crève-cœur pour les habitants d’Ironton dans l’Iowa, qui se targuent d’être la première ville américaine à avoir organisé un défilé en hommage aux vétérans. Tous les ans depuis 1868, la parade qui y est organisée attire des dizaines de milliers d’Américains. Cette année, pas de fanfare ni de bain de foule seuls quelques véhicules circuleront, et les touristes sont invités à rester chez eux. 

A Cape Code au large de Boston, c’est une course à la voile qui se tient depuis près de cinquante ans qui a dû être annulée. Dans la capitale fédérale, le Mall habituellement envahi par des milliers motards pour Memorial Day restera désert  

Partout dans le pays, les parades, les concerts, et les barbecues géants qui ponctuent normalement ce week-end férié ont été interdits. La plupart des Etats américains ont levé les strictes consignes de confinement mises en place, mais proscrivent toujours les rassemblements de plus de dix personnes. Les autorités sanitaires s’inquiètent cependant : le littoral est redevenu largement accessible, et il sera sans doute difficile d’appliquer les consignes de sécurité sur des plages bondées.