Etat d’urgence sanitaire : le gouvernement prêt à faire revoter les députés

·1 min de lecture

C’est ce qui s’appelle prendre sa revanche. Le gouvernement pourrait recourir ce soir à une seconde délibération à l’Assemblée nationale afin de faire à nouveau voter les députés sur le texte portant sur l’état d’urgence sanitaire. L’exécutif avait été pris de court hier par les députés de l’opposition, qui avaient réussi, à cinq voix près, à rapprocher la date de fin de l’état d’urgence sanitaire au 14 décembre, en lieu et place du 16 février, voulu par le gouvernement. Les députés de la majorité devraient être ce soir beaucoup plus nombreux dans l’Hémicycle.

"Pour agir, il faut de la visibilité", plaide l'exécutif

L’état d’urgence sanitaire permet au gouvernement d’instaurer le confinement et de limiter les déplacements. Il avait déjà été prolongé jusqu’au 16 février par un vote de l’Assemblée en première lecture le 24 octobre, mais le Sénat, contrôlé par la droite, avait ensuite fixé la date de sortie de l’état d’urgence au 31 janvier, mettant en avant l’absence de clause de revoyure dans le texte. 

Lire aussi - Coronavirus : état d'urgence sanitaire, de quoi parle-t-on?

La ministre déléguée auprès du ministère de la Santé, Brigitte Bourguignon, défendait en ces termes la date du 16 février...


Lire la suite sur LeJDD